Votre studio photo interne : 3 bonnes pratiques pour l’organiser

Des questions à se poser avant de mettre en place un studio photo en interne jusqu’à la production de visuels ciblés : voici les 3 bonnes pratiques pour l’organiser.


Best Practice # 1 – La planification

Planifier à l’avance pour établir un agenda de planification de vos prises de vue est une bonne pratique que vous devez suivre. Cela vous aidera à photographier et éditer les images de manière efficace et rentable.

Lorsque vous planifiez la production de la semaine ou du mois prochain, voici les questions qui méritent une réponse :

  • Combien de produits devront être photographiés et de quelles vues avez-vous besoin ?

  • Où se trouvent les informations produits nécessaires (numéros de produits, caractéristiques unitaires) ?

  • Où sont situés les produits et quand avez-vous besoin des produits au studio ?

  • Quelle préparation est nécessaire pour photographier les produits ?

  • Y-a-t-il des contraintes liées à l’inventaire des produits ?

  • Comment les produits seront-ils livrés au studio puis retournés à l’inventaire ?

  • Quel apport humain est nécessaire pour les prises de vue en studio ?

  • Quels sont mes besoins en matière d’édition ? quels formats ? quelles caractéristiques ? 


Best Practice # 2 – L’optimisation de la production

Comment optimiser la production d’images pour réduire les coûts globaux ?
Comment obtenir rapidement un pipeline d’images adapté aux besoins des équipes de vente et de marketing et répondre aux besoins ou aux demandes spécifiques de groupes d’utilisateurs exigeants ?

 Voici 4 règles pour optimiser la production :

  • Formez vos photographes pour en faire des photographes produits expérimentés : la photographie de produits est une compétence spécifique. Il faut des bases et surtout de l’expérience pour apprendre et devenir plus productif.

  • Formez des assistants photographe expérimentés : l’assistant photographe joue un rôle clé dans le processus d’organisation et de production du studio photo interne. Il est facile de tomber dans le piège et de sous-estimer son aide : il organise et a le soucis du détail pour s’assurer d’une livraison de qualité.

  • Regroupez les produits en fonction de leurs similarités : la séparation des produits et la constitution de lots / groupes est une des missions de l’équipe photographe & assistant. Ces regroupements de produits aux caractéristiques similaires permettent de minimiser les réglages entre les prises de vues.

  • Utilisez un logiciel de workflow. La photographie de produits implique de nombreuses tâches répétitives : la saisie des numéros de produits, le nommage des images et des vues d’image, la déclaration vers les numéros de produits, le suivi des prises de vues pour savoir quels produits ont été photographiés et ceux qui ne l’ont pas encore été, le téléchargement des images vers des serveurs centralisés pour l’édition d’image. L’automatisation de ces tâches avec un bon logiciel de workflow permet de doubler la production d’images par jour.

     


Best Practice # 3 – La création d’images pour tous les besoins utilisateurs

Si vous avez plusieurs groupes d’utilisateurs qui demandent des photos pour les mêmes produits, il est probable que chaque groupe ait des besoins différents d’images.

Par exemple, certains souhaiteront des images avec des ombres naturelles ou encore des images avec un fond blanc.

Le but est de capturer toutes les images de produits pour tous les groupes d’utilisateurs en une seule fois lorsque le produit est au studio. Vous ne pourrez atteindre cet objectif que lorsque vous aurez recueilli les informations concernant les besoins en image de tous ces groupes d’utilisateurs.

Voici les 5 questions à poser aux différents groupes d’utilisateurs :

  • De quelle taille d’image avez-vous besoin ?
    Notez la taille maximale d’image que chaque groupe exige, la hauteur et la largeur en pixels.
    Vous pourrez ainsi configurer votre studio photo pour capturer des images à la résolution qui répond à ces besoins.

  • De quel type de fond d’image avez-vous besoin ?
    Notez les exigences en matière de fond d’images pour chaque groupe : fond blanc, fond coloré, ombres naturelles ou artificielles.
    Le fond a un impact sur la prise de vue, sur la configuration des lumières afin que les ombres soient éliminées, ou au contraire pour les ombres naturelles, qu’elles projettent des ombres sur les produits.

  • Comment voulez-vous voir apparaître vos produits dans les images ?
    Notez comment les groupes d’utilisateurs souhaitent que les produits soient exposés dans les images.
    Par exemple, le commerce électronique peut exiger que le paquet soit inclus dans l’image, ainsi que toutes les pièces constituant les produits; alors que d’autres auront simplement besoin d’une image. 

  • De quelles vues de l’image avez-vous besoin ?
    Constituez une liste des vues d’images par produit de chaque groupe d’utilisateurs. Dresser une liste de tous les points de vue d’image requis pour chaque produit et téléchargez cette liste dans votre logiciel de workflow.
    Le photographe va maintenant disposer des informations nécessaires pour capturer toutes les vues d’image requises pour chaque produit qui est livré au studio.

  • Avez-vous besoin d’envoyer des images à des partenaires externes ?
    Les groupes d’utilisateurs ont-ils besoin de mises en forme et d’envoi d’images de produits particuliers pour l’extérieur ? Les revendeurs en particulier peuvent avoir des exigences particulières.
    Des normes ou des usages particuliers à une industrie peuvent régir la production d’images : par exemple, des spécifications d’image (100% fond blanc, pas d’ombre), la façon dont elles doivent être formatées (tiff, 300dpi, 1500 x 1500 pixels, RVB), comment elles doivent être nommées (numéro de produit ‘_’ de vue de l’image), et comment elles devraient être distribuées (FTP).

 


La solution photo en interne

Voilà, vous avez planifié vos besoins en matière de production, préparé votre studio et les ressources nécessaires à sa mise en oeuvre, défini en détail ce que vous allez délivrer.

Mais sachez que même avec un studio photo interne, vous n’êtes pas seuls. Les solutions d’accompagnement, de support, de services et de formation PackshotCreator vous permettent de vous lancer dans votre communication visuelle en interne et d’intégrer les meilleures pratiques.

Trouvez les premiers précieux conseils dans notre livre blanc “Photos e-commerce : les règles d’or de la rentabilité”.

Un autre sujet :

comment éviter le flou en photographie de produits

 

Devenez le photographe de vos produits

Articles pouvant vous intéresser :

Post image

E-commerce : comment mettre en place un studio photo packshot interne ?

16 septembre 2017

Table of ContentsQuelles sont les bonnes pratiques de la gestion d’une équipe projet ?Conclusion Nous avions découvert les bonnes pratiques budgétaires et de logistique pour réaliser vos propres visuels photos grâce à un studio photo Packshot interne. Regardons de plus près les aspects organisationnels et humains. De la définition des rôles à l’édition des visuels, quelles […]

Post image

E-commerce : avec quel matériel photographier de petits objets en studio ?

8 septembre 2017

La macrophotographie est un type de prise de vue assez pertinent pour mettre en valeur certains produits. C’est le cas des bijoux, de l’horlogerie, des pièces mécaniques, de la lunetterie… Pour du e-commerce, du contrôle qualité ou bien pour une diffusion en interne, il est important pour vous de créer une communication avantageuse autour de […]