Organisez la logistique de votre studio photo interne

Dans le premier billet de notre série dédiée aux projets d’internalisation des photographies produits, nous avions mis en lumière 3 bonnes pratiques pour organiser la production de son studio photo interne. Dans ce deuxième billet, nous vous proposons de faire un zoom sur les meilleures pratiques en matière de logistique.


Best Practice # 1 – L’entretien de votre studio photo interne

La mise en place des produits dans votre studio photo est la dernière étape du processus logistique

Votre studio photo interne est composé d’appareils photo, d’objectifs, d’éclairages, de fonds cyclo, de têtes d’engrenage, et de matériel informatique.
Ce matériel à un coût et doit être entretenu avec soin pour en prolonger la durée de vie et maintenir une qualité de prestation constante. Voici quelques astuces:

  • La propreté : avoir des objectifs d’appareils photo propres est particulièrement important. Si l’environnement est poussiéreux, vous aurez besoin de les nettoyer très régulièrement. Il est préférable d’entreposer son studio dans un endroit exempt de poussière.
  • Le sens du détail : des dépôts peuvent se former sur les capteurs, d’où la nécessité de nettoyer votre capteur d’appareil photo régulièrement.
  • L’anticipation : les lampes doivent être remplacées selon un calendrier défini à l’avance (par exemple une fois tous les deux mois) plutôt que d’attendre une panne ou de remarquer des problèmes de qualité comme des images jaunâtres. Le coût des lampes est minime comparé aux coûts associés au dysfonctionnement de votre projet.
  • Le calibrage : pour que la qualité des images soient appropriée au rendu à l’édition que vous souhaitez, les images doivent être vérifiées sur un moniteur calibré.
    L’utilisation d’un outil de calibrage de moniteur permet de veiller à ce que l’équilibre des couleurs soit parfait. Il s’agit là d’une tâche de quelques minutes qui doit être faite quotidiennement.
  • Les réglages : avant chaque shooting, pensez notamment à régler la balance des blancs.

Best Practice # 2 – L’organisation de la logistique

La logistique représente 70% du processus de photographie des produits ! Mettre en place de bonnes pratiques de gestion en matière de logistique a donc un impact majeur sur la production, la qualité et la réduction des coûts.

Voici 4 étapes à mettre en place pour optimiser cette gestion :

  • La commande des produits à photographier : après avoir rassemblé les informations produits nécessaires à votre projet de shooting, vous les soumettez à la personne en charge de l’inventaire. Celle-ci, va entrer les informations dans le système d’inventaire, créer un ordre, et livrer les produits au studio.
  • La livraison des produits à photographier : organisez la livraison des produits à leur arrivée au studio en anticipant l’ordre des prises de vue et les mises en scène au studio est un point de logistique important. Cela permet de réduire les efforts de manipulation des produits. La clé est de regrouper les produits par taille, couleur, type de vues, associations etc.
  • La préparation des produits : un assistant aura pour rôle de manipuler les produits, les nettoyer, les assembler, les mettre en situation pour répondre aux attentes de la production.
  • Le retour à l’inventaire : après le shooting, les produits sont déplacés vers une zone spécifique et le personnel de l’entrepôt sait que ces produits peuvent être retournés à l’inventaire. Cette organisation permet d’éviter les erreurs et les manipulations inutiles, inefficaces et coûteuses.

Entretien et logistique : deux processus essentiels à la réussite de votre projet

Si ces tâches sont parfaitement gérées et maîtrisées, le photographe peut se concentrer sur la qualité de son travail. Mais sachez que même avec un studio photo interne, vous n’êtes pas seuls. Les solutions d’accompagnement, de support, de services et de formation PackshotCreator, vous permettent de maîtriser ces meilleures pratiques.

Devenez le photographe de vos produits

Articles pouvant vous intéresser :

Post image

Modèles 3D d’objets: donnez du relief à votre communication

12 octobre 2017

Avec l’essor des technologies innovantes et modernes, le consommateur revient au centre de la communication produit. Ainsi, de nombreuses entreprises passent aujourd’hui aux modèles 3D d’objets pour répondre aux attentes d’interactivité des consommateurs : téléviseurs, imprimantes, design…